Les sites et musées du Débarquement dans la Manche

Notre sélection pour se replonger dans l’histoire de la Seconde Guerre mondiale
Photo
© Xavier Lachenaud

La Manche est un département chargé d'histoire et un lieu de mémoire. Le 6 juin 1944, plus de 150 000 soldats débarquent par la mer et les airs : c’est l’opération Overlord. Ce « jour le plus long », véritable tournant dans la Seconde Guerre mondiale, ouvre la voie de la libération pour la France et l’Europe. Après 3 mois de combats, la Normandie est délivrée de l’occupation allemande, mais profondément meurtrie. 

L’histoire du Débarquement en Normandie ne se vit pas dans les livres, mais bien sur place, là où les alliés ont combattu. De Utah Beach à Cherbourg, les chemins de la liberté sont jalonnés de sites et musées passionnants qui nous permettent de poser nos pas dans ceux des soldats américains, de découvrir ces petites histoires qui font la grande. Transmettre pour ne pas oublier, là est l’enjeu de ces lieux.

1

Le musée du Débarquement à Utah Beach

la plage symbolique
Sainte-Marie-du-Mont

Au bord de la plage d’Utah Beach, un musée a pris place à l’endroit même où les soldats alliés ont foulé le sol le 6 juin 1944. Grâce à une riche collection d’objets, de véhicules et de matériels d’époque, revivez le Débarquement comme si vous y étiez !

Photo
© Xavier Lachenaud

Construit autour de bunkers allemands et avec vue sur la plage Utah Beach, ce site promet une véritable immersion. Plusieurs espaces d’expositions ont été aménagés pour comprendre cet événement historique et la vie pendant l’occupation. Il abrite également un avion rare : un bombardier B26 dont il ne subsiste que quelques exemplaires au monde.

Le musée du Débarquement

2

Le musée D-Day Experience

une visite de haute voltige
Carentan-les-Marais

À Saint-Côme-du-Mont, au cœur des marais du Cotentin et du Bessin, ce site emblématique revient en détail sur le débarquement de Normandie. Près de Carentan, cette commune était un point stratégique pour les parachutistes américains des 82e et 101e compagnies Airborne Divisions. La mission est capitale : s’emparer de Saint-Côme-du-Mont pour assurer la jonction entre les différentes plages du débarquement.

Montez à bord d’un véritable avion et rejoignez vos frères d’armes pour revivre la traversée de la Manche ! Ce simulateur de vol dynamique est unique au monde. Vous l’aurez compris, c’est une véritable immersion qui vous attend lors de votre venue !

 Réserver

 

Photo
© Xavier Lachenaud
3

Le Normandy Victory Museum

les 100 jours qui ont marqué l’Histoire
Carentan

Ce musée incontournable met l’accent sur la période qui a suivi le débarquement du 6 juin 1944. La Manche a en effet essuyé de nombreux combats : la bataille des Haies et de Saint-Lô, la percée d’Avranches, l’offensive de la Haye du Puits.

De nombreuses mises en scène, collections d'objets et de véhicules anciens, images d’archives et témoignages poignants permettent de dévoiler tous les secrets de cette triste période. Des expositions temporaires sont également organisées tout au long de l’année.

 Réserver

Photo
© Jim Prod
4

L’Airborne Museum

le témoin des parachutages de Sainte-Mère-Église
Sainte-Mère-Église

Ce musée immersif est situé à Sainte-Mère-Église, face au clocher sur lequel le célèbre parachutiste John Steele est resté suspendu. À travers une muséographie spectaculaire, revivez ce jour fatidique aux côtés des parachutistes américains des 82e et 101e compagnies Airborne. 

Photo
© Airborne Museum

À l'Airborne Museum, imaginez-vous embarquer de nuit en Angleterre, à bord d’un authentique avion C-47 avant d'atterrir sur la place de Sainte-Mère-Église pour prendre part aux combats. Un film de 20 minutes retrace avec émotion la vie sous l’occupation allemande puis la libération de Sainte-Mère-Église et du Cotentin. Remontez également le temps avec l’histopad. Cette tablette interactive vous transporte au cœur des temps forts du D-Day.

Airborne Museum

5

Le musée d’Art et d’Histoire de Saint-Lô

capitale des ruines
Saint-Lô

Du 6 au 22 juin 1944, Saint-Lô est bombardée et détruite à plus de 91%. Le musée d’Art et d’Histoire expose une maquette de la ville la plus bombardée du département. L’intérieur d’un appartement est également reconstitué. Après les bombardements, les Saint-Lois, sinistrés, ont été relogés dans des habitations provisoires mises à disposition par les Alliés. Immiscez vous dans le quotidien des civils d’après guerre ! Un bond dans le temps qui nous rappelle combien la liberté est chère.

Le musée d'Art de d'Histoire de Saint-Lô

Photo
© Xavier Lachenaud

Découvrir le D-day dans la Manche

6

Le musée à ciel ouvert

dans les pas des soldats

Parcourez ce circuit de 50 km autour de Sainte-Mère-Église et Utah Beach ponctué de onze points historiques. Pour ce faire, vous pouvez télécharger l’application Kit’M ou bien louer une tablette tactile auprès de l’office de tourisme de la baie du Cotentin.

Le GPS vous guide ensuite d’un endroit à l’autre. Une fois arrivée, flashez le QR code et écoutez les témoignages et l’histoire du Jour-J qui vous sont relatés. Vidéos et images d’archives vous replongent dans l’ambiance sombre de la guerre. Grâce au musée à ciel ouvert, suivez à votre rythme les événements du “jour le plus long” !

Le musée à ciel ouvert

Photo
© OT Baie du Cotentin
7

World War II Museum

la vie des années 40 reconstituée
Quinéville

À Quineville, revivez l’histoire de la Seconde Guerre mondiale et la vie durant l'occupation. Déambulez dans une rue typique des années 40 avec ses petits commerces et habitations d’époque. Vous pouvez même imaginer les habitants de la Manche qui ont foulé ces mêmes endroits.

Les vestiges d’un mur antichar sur la plage de Quinéville vous ramènent des années en arrière. Divers véhicules et objets sont exposés au World War II Museum, de quoi s’immerger véritablement dans l’histoire !

World War II Museum

Photo
© World War II Museum
8

Le musée de la Libération de Cherbourg

récit du premier port libéré
Cherbourg-en-Cotentin

Photos, documents d’archives, objets d’époque… Ce site met l’accent sur le quotidien des civils et des militaires. Un espace multimédia “Cherbourg 1944, les lieux stratégiques de la Libération.” raconte le rôle décisif et stratégique de la ville portuaire à cette époque.

Photo
© D.Sohier

Le musée de la Libération est installé dans le Fort du Roule. Cette montagne qui domine Cherbourg abrite des fortifications creusées durant la Seconde Guerre mondiale. Classés aux Monuments Historiques, ces souterrains étaient équipés de canons. Ils avaient pour objectif de défendre la rade de Cherbourg, plus grande rade artificielle d’Europe !

Le musée de la Libération

9

Les batteries d’Azeville et Crisbecq

pièces maîtresses du mur de l’Atlantique

Ces enchaînements de blockhaus étaient occupés par les allemands pour défendre le littoral manchois depuis l’intérieur des terres.

Photo
© Batterie d'Azeville

La batterie d'Azeville

Quatre puissantes casemates équipées de canons entrés en action lors du débarquement des américains, qui se visitent en autonomie grâce à un parcours audio-guidé. Apprenez-en plus sur la vie des soldats allemands et leurs relations avec les habitants. Des visites guidées et animations prennent place régulièrement au sein de la batterie pour faire vivre ces lieux chargés d’histoire.

La batterie d'Azeville

La batterie de Crisbecq

À deux pas d’Utah Beach, c’est de la batterie de Crisbecq qu’a été tiré le premier coup de canon à l’aube du D-Day. Ce site unique regroupant 22 blockhaus souterrains a été réaménagé pour une expérience garantie dans l’atmosphère de l’époque. Un vrai village était érigé ici : poste de commandement anti-aérien, cuisine, soute à munition, chambres, infirmerie…

La batterie de Crisbecq

10

Les cimetières de soldats

lieux symboliques de mémoire et de recueillement

À Huisnes-sur-Mer, Orglandes et à La-Chapelle-en-Juger, les cimetières rendent hommage aux soldats allemands tombés pendant les nombreux combats. Le cimetière de Mont de Huisnes est le seul mausolée allemand de France où 11 956 soldats y reposent.

À Montjoie-Saint-Martin, près de Saint-James, ce cimetière américain honore tous les héros morts pour la liberté. Chargés d’émotion, ces lieux permettent de se souvenir de cette terrible guerre et de saluer la mémoire des soldats.

Photo
© David Daguier - CD50

D'autres sites de la Seconde Guerre mondiale à découvrir

Cela peut vous intéresser