Ils reprennent le World War II Museum de Quinéville

Photo

Amoureux du bord de mer et passionnés de l’histoire autour de la Seconde Guerre mondiale, Océane et Timothé venaient régulièrement en vacances en Normandie et dans la Manche. Quand le gérant du World War II Museum de Quinéville décide de prendre sa retraite, le jeune couple y voit l’occasion de changer de vie. Entreprendre à deux, se rapprocher de la nature, vivre de leur passion, ils l’ont rêvé et cette fois, ça y est ! Rencontre.

Coup de cœur pour la Manche

son Histoire et ses espaces naturels

Océane Chaulet et Timothé Van Kalck, originaires de la Marne, travaillaient et vivaient jusqu’ici à proximité de Reims. Avec son littoral préservé et son passé lié au Débarquement de Normandie, le département a séduit le jeune couple pour ses vacances. Timothé, collectionneur, petit-fils d’anciens soldats durant la Seconde Guerre mondiale et ancien marin, y trouve ici la passion de l’Histoire et cette mer qui lui a toujours manqué. Océane, quant à elle, est une amoureuse des grands espaces naturels et pratique assidûment l’athlétisme. Courir sur le GR223 est pour elle un vrai bonheur. Toutes ces raisons les ont convaincus de passer des vacances au quotidien

Photo
Photo, © Best Jobers

La reprise du musée de Quinéville

Quand la passion et le hasard s’en mêlent

Le couple souhaitait quitter la ville pour travailler ensemble et se lancer à leur compte. Cette envie de changement est concrétisée par le départ à la retraite de Jean-François Herry, ancien gérant du musée de Quinéville. C’est grâce au réseau de collectionneurs de Timothé que tous deux saisissent l’occasion de prendre la relève à 27 ans. Ils décident donc de quitter leurs emplois respectifs, médiatrice au musée de vin de Champagne et cadre dans l’industrie d’outillage pour changer de vie en rejoignant la Manche.

Grâce aux connaissances de Timothé sur cette période historique et à l’expérience d’Océane, qui travaillait déjà dans la médiation touristique, la reprise du musée se présentait aussi comme une belle opportunité professionnelle. Tous deux souhaitaient s’investir dans une petite communauté en reprenant un beau projet à échelle humaine et se sentent aujourd’hui parfaitement à leur place.

On est vraiment ravis de ce changement de vie. Ici, on n’est pas un simple numéro sur une porte, on fait partie d’un village solidaire où tout le monde se connaît. On se salue tous les matin, on n’a plus besoin d’utiliser la voiture, on peut aller voir la mer à pied quand on veut. C’est vraiment super.

Le musée World War II Museum de Quinéville

A seulement 15mn de Sainte-Mère-Église, le musée de Quinéville vous emmène découvrir la vie durant la Seconde Guerre mondiale sur 1000m² d’exposition et de mises en scène. On peut notamment y traverser une rue typique des années 40 totalement reconstituée avec une ambiance sonore dédiée. L’objectif de ce musée est aussi de présenter la vie des habitants sous l’occupation et avec la présence des Alliés. De nombreux éléments du quotidien de l’époque, matériel, véhicules, vêtements, objets authentiques, permettent d’en apprendre davantage sur cette période incontournable de l’Histoire de Normandie. En fin de parcours, les expositions temporaires permettent aux visiteurs de découvrir des thèmes historiques liés à la Seconde Guerre mondiale.

Photo

La collection personnelle de Timothé exposée au musée

Passionné de cette période historique, Timothé a restauré deux véhicules allemands utilisés durant la Seconde Guerre mondiale : une voiture, une Adler Trumpf Junior 1936, et une moto. Après deux ans de rénovation, ces deux engins sont aujourd’hui exposés au musée de Quinéville.

Photo
Photo
Photo

Les nouveaux propriétaires fourmillent d’idées

Expositions temporaires, mise en lumière des locaux, pass dédié...

Aujourd’hui, Océane et Timothé souhaitent faire vivre au maximum le musée de Quinéville en proposant régulièrement de nouvelles offres. Leur objectif principal ? Proposer des espaces dédiés aux collections temporaires et aux locaux pour que chacun puisse partager ses souvenirs et des objets, parfois insolites, utilisés durant la Seconde Guerre mondiale. Soucieux de participer à la dynamique locale, Océane et Timothé proposent notamment un pass annuel à 25€ pour que les manchois puissent accéder au musée de Quinéville quand ils le souhaitent. 

Cette année, dans le cadre des Jeux Olympiques de 2024, Océane et Timothé ont installé une exposition temporaire autour des Jeux de Berlin qui ont eu lieu en 1936. Ils sont donc labellisés “80ème anniversaire du Débarquement” mais sont également soutenus par Paris 2024 avec le label “Olympiades culturelles”.

World War II Museum QUINEVILLE
Musées
En savoir plus

Cela peut vous intéresser