Les produits cidricoles, tout un symbole manchois

Cidre, calvados, pommeau.. Découvrez les savoir-faire dérivés de la pomme
Photo
© Xavier Lachenaud

Emblème de la Normandie, la pomme est utilisée dans diverses fabrications : cidre, pommeau, calvados… Entre authenticité et nouveauté, les producteurs se réinventent pour perpétuer cette tradition et ouvrent leurs portes au public. Les produits cidricoles font partie du riche patrimoine des produits du terroir manchois. La récolte des pommes s’effectue à l'automne et la production de cidre rythme les saisons. Autrefois rural, le cidre dépoussière son image avec de nouvelles tendances de consommation et prend petit à petit sa revanche sur les bières et les vins. On vous emmène à la découverte des produits cidricoles.

Des vergers à visiter

La plupart des producteurs de cidre de la Manche ouvrent leurs vergers au public afin de faire déguster leurs produits et expliquer le processus de fabrication et les spécificités du cidre manchois ainsi que des autres produits issus du cidre comme le Calvados. Partez à la rencontre de ces producteurs qui veulent perpétuer ce savoir-faire local, remontant au 13ème siècle ! 

Quelques cidreries à découvrir :

D’autres produits issus de la pomme sont également proposés à la vente dans les cidreries : vinaigre de cidre, jus de pomme et même farine de pomme (création de la cidrerie Le père Mahieu) … Dégustez-les et ramenez dans vos valises des souvenirs aux notes acidulées !

Les produits cidricoles 100% Manche

Le cidre, savoir-faire labélisé

La Normandie, première région productrice de cidre en France

La Manche est couverte par deux appellations concernant le cidre : IGP Cidre de Normandie/Cidre Normand et AOC/AOP Cidre Cotentin. Le cidre Cotentin AOP est 100% authentique : non sucré, non gazéifié, non pasteurisé et utilise des variétés locales de pommes à cidre.

Certains cidriculteurs déjà certifiés AOC/AOP, ont fait évoluer leur production vers une agriculture biologique afin de s’engager dans la préservation de notre environnement.

Toutes les opérations nécessaires à la production de cidre sont réalisées dans la Manche selon un savoir-faire ancestral. Aujourd'hui, on dénombre 9 producteurs de Cidre Cotentin AOP, ce qui représente environ 120 000 bouteilles par an.

Photo
© Pierre-Yves Le Meur

La production de cidre

une affaire de saisons

Le cycle de la production du cidre s’étale sur un an et suit les saisons… Au printemps, admirez les vergers en fleurs. L’été, le soleil gorge les pommes de sucre. Mais c’est l’automne qui est réputé pour être la saison des pommes. En effet, la récolte des fruits court sur octobre et novembre, vient ensuite le pressage des pommes pour en extraire son jus qui fermentera. Mais attention, les pommes ne sont pas cueillies dans l’arbre, elles sont ramassées une fois tombées à terre ! L’hiver, les arbres sont taillés et la mise en bouteille débute (mars).

Le pommeau 

Cet apéritif normand est un savant mélange de cidre et de calvados. Il demande à être vieilli en fût de chêne pendant 14 mois minimum. Le pommeau de Normandie est certifié AOC et IGP.
Pour rajeunir son image, le pommeau peut servir de base à des cocktails tels que le pocito par exemple.

Photo
© Xavier Lachenaud

Le calvados 

Ce digestif à base de pommes est l’un des produits dérivés du cidre. La Manche dispose de deux appellations : AOC/IGP calvados et AOC/AOP calvados domfrontais. Il peut aussi être fabriqué en distillant du poiré, le “cidre de poire”, qui est aussi un produit du terroir manchois. Le calvados demande à être vieilli en fût de chêne pendant 24 mois minimum. Pour découvrir les coulisses de la fabrication de ce digestif, rendez-vous au domaine du Coquerel à Grandparigny

Photo
© Xavier Lachenaud

L’audace des producteurs de cidre 

Consommer le cidre autrement !
1

Le vieillissement prolongé

des producteurs de cidre Cotentin AOP

“Le cidre ne se conserve pas”, chassez cette idée de votre tête ! Et découvrez comment les cidriculteurs Cotentin AOP se réinventent pour redonner ses lettres de noblesse à ce savoir-faire manchois.

Souvent consommé “trop tôt”, le cidre Cotentin AOP mérite pourtant d’être conservé. C’est le pari qu’ont fait les producteurs de cidre Cotentin AOP avec la mise en “vieillissement prolongé” sur une durée de deux ans minimum. Ce processus permet de révéler le potentiel du cidre et d’anoblir son image.

Depuis 2020, les cidriers proposent à leur clientèle de réserver des bouteilles de cidre qu’ils font vieillir dans leur cave. Chaque année a son millésime, à vous de jouer !

Photo
© Xavier Lachenaud
2

Des cocktails en tout genre

Redorer son blason auprès des jeunes 

Mojito à base de cidre; cocktail au shaker avec du cidre Cotentin AOP, oeuf, jus de citron, chartreuse verte; ou encore planteur normand nommé “le p’tit zef”, à base de Calvados de la cidrerie Lemasson, pocito à base de pommeau…

Au placard les traditionnelles bolées de cidre, les idées ne manquent pas pour consommer l’alcool de pommes autrement. Elles permettent de dépoussiérer l’image du cidre et de conquérir une clientèle plus jeune. Pour les plus softs d’entre nous, le cidre se boit également nature mais dans un verre à vin pour lui redonner la prestance escomptée.

Photo
© Xavier Lachenaud
3

Le cidre en gastronomie

Ca fonctionne aussi

Si le cidre donne du peps à vos apéritifs, il accompagne aussi très bien les autres produits du terroir manchois. Le cidre en gastronomie éveille vos sens, il s'accommode parfaitement avec un tartare de Saint-Jacques, du camembert ou bien de l’agneau de pré-salé. Pour les plus téméraires, osez l’alliance du cidre et des huîtres; un mariage surprenant avec des produits 100% Manche !

Tous les produits locaux

Photo
© David Daguier - CD50
4

Du cidre vieilli en mer

Une expérience inédite

La Maison Hérout et la Maison Gosselin testent une expérience pendant un an. Faire vieillir une centaine de bouteilles de cidre dans la mer ! L'idée est de voir comment le cidre va évoluer dans cet environnement atypique. Une vente aux enchères sera ensuite organisée où l'ensemble des bénéfices sera reversé à la SNSM de Saint-Vaast-la-Hougue. Une belle initiative entre terre et mer ! 

Photo
© Xavier Lachenaud

Cela peut vous intéresser