Les huîtres, un produit 100% Manche

L’ostréiculture, un savoir-faire manchois
Photo
© Captain Yvon

Les huîtres de la Manche ont chacune leurs particularités dûes à la singularité du territoire manchois. Il est possible de visiter les parcs à huîtres, que les marées découvrent et recouvrent. Apprenez-en davantage sur l’élevage des coquillages, véritables emblèmes de notre territoire. Retrouvez nos idées de recettes pour déguster ce produit local.

Visiter les parcs à huîtres de la Manche

L’ostréiculture est l’élevage d’huîtres. Baignée par plus de 670 km de côtes, la Manche est le terrain idéal pour cette culture. La Normandie est la première région productrice d’huîtres. Chaque année, 15 200 tonnes d'huîtres sont récoltées dans les parcs manchois. Les huîtres normandes sont en phase d’obtenir une Indication Géographique Protégée (IGP), label garantissant la qualité des huîtres et reconnaissant le travail des ostréiculteurs.

Photo
© Captain Yvon

Le plaisir de la dégustation au coeur des parcs ostréicoles 

Plusieurs idées de balades dans les parcs à huîtres sont proposées dans la Manche. Elles vous feront découvrir le métier d'ostréiculteur et le cycle d’une huître, de sa naissance à sa collecte. La découverte des parcs ostréicoles est également l’occasion de goûter aux huîtres bercées par les plus fortes marées d’Europe ! 

Voici quelques idées de prestataires qui proposent des sorties dans les parcs à huîtres :

L'ostréiculture recrute

Territoire maritime par excellence, la Manche et l’ostréiculture sont historiquement liées. Dans la Manche, l’ostréiculture est un savoir-faire remontant à 1880. Avec la culture à plat des huîtres dans un premier temps puis en poche surélevées à partir de 1960.

L’ostréiculture se développe alors sur la côte ouest de la Manche et dans la baie des Veys. L’huître manchoise connaît d’ailleurs une notoriété grandissante. Les ostréiculteurs ont entamé une procédure pour l’obtention de l’Indication Géographique Protégée.

L’ostréiculture fait partie prenante de la vie économique du territoire et génère de nombreux emplois. Ce secteur d’activité recherche continuellement de nouveaux bras.

Photo
© Captain Yvon

La spécificité des huîtres manchoises

Dans la Manche, on distingue 3 grands bassins d’élevage des huîtres. La côte ouest où les parcs à huîtres recouvrent la baie de Granville, Agon-Coutainville, Blainville-sur-Mer, Gouville jusqu’à Portbail. On retrouve également des parcs à huîtres à Chausey. Il y a par exemple Alban Lenoir, fils d’ostréiculteur, qui a repris l’exploitation de son père et la fait évoluer vers le bio.

1

Les huîtres de la côte ouest

au goût iodé

Celles-ci sont dites de « pleine mer ». Elles sont exposées aux vents du large et aux forts courants des marées, typiques du littoral de la Manche. Cet environnement singulier donne un caractère fort aux huîtres et un goût très iodé, qui fait la particularité des huîtres de la Manche.

Photo
© David Daguier - CD50
2

Les huîtres d’Utah Beach

un goût plus subtile

La baie de Veys, aux portes des marais du Cotentin et du Bessin, est aussi un espace consacré à l'élevage des huîtres d'Isigny et d'Utah Beach. Avec une chair plus douce et croquante, elles se marient très bien aux préparations culinaires.

Photo
© Estelle Hertault
3

Les huîtres de Saint-Vaast-la-Hougue

aux notes acidulées et iodées

Puis, sur la côte est du Cotentin, le bassin ostréicole de Saint-Vaast-la-Hougue et de l'île Tatihou détient le plus ancien gisement naturel d’huîtres du département. Les huîtres de Saint-Vaast-la-Hougue sont reconnues pour leur chair généreuse, à la fois acidulée et iodée. Certains diront même que des notes de subtiles noisettes se cachent, à vous de les déguster

Photo
© Mathilde Mochon

Nos idées de recette avec des huîtres de la Manche

L'huître gratinée

Notre coup de cœur, simple et efficace

Prenez un appareil à raclette et un assortiment d’ingrédients, épices, condiments et préparations en tout genre. Faîtes gratiner vos huîtres dans un poêlon avec les éléments de votre choix : chorizo, foie gras, camembert, crème, fromage de chèvre, parmesan… le tout accompagné d’un verre de cidre Cotentin AOP et le tour est joué. Et pour ouvrir vos huîtres, pensez au kit huître Attitude Manche ! 

 Acheter

L'huître en tempura et au cidre

Pour 4 personnes

  • 6 huîtres de la Manche
  • 100 g de farine
  • 50 g de fécule
  • 10 cl de cidre bien frais + l’eau des huîtres (environ 30 cl)
  • 1 oeuf
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • fleur de sel et poivre
  • huile de friture
Photo
© Mathilde Mochon
 Préparation 
  1. Une heure avant environ, ouvrir les huîtres.
  2. Réserver leur eau, les huîtres vont refaire de l’eau, la récupérer au fur et à mesure.
  3. Préparer la pâte à tempura : battre l’œuf et verser le cidre, fouetter le tout. À part, préparez le mélange sec : farine, levure, fécule et une pincée de sel. Ajouter progressivement à la préparation liquide, bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte bien lisse et sans grumeaux.
  4. Réserver 1 heure au réfrigérateur.
  5. Au moment de servir, mettre à chauffer l’huîle de friture. Sortir la pâte et y ajouter l’eau des huîtres filtrée soigneusement pour qu’il ne reste aucune trace de coquilles.
  6. À l’aide d’une fourchette ou d’une écumoire, mettre chaque huître dans l’huile de friture bien chaude pendant 1 minute maximum, elles doivent être juste dorées.
  7. Égoutter les huîtres sur un papier absorbant.
  8. Servir avec une pointe de fleurs de sel

Idée en plus : servir avec une petite sauce à base de crème, de jus de citron vert et un peu du zeste, saler, poivrer. Régalez-vous !

Cela peut vous intéresser