La ferme St-Ursin, légumes bio et machines innovantes

Hélène et Emmanuel Mury

Exploitants de la ferme St-Ursin

Photo
Photo, © Xavier Lachenaud

Emmanuel Mury et sa femme Hélène exploitent depuis 2016 une ferme biologique à Saint-Ursin, entre Avranches et Granville. Tout commence en 2013, lorsqu'ils sillonnent l'Europe à vélo avec leurs enfants et en rentrent alors changés. Revenir à l'essentiel, tendre vers l'autonomie, des choix de vie pour le couple, que la Manche est en capacité de réaliser. Ils se lancent alors dans l'aventure maraîchère, Manu nous raconte son parcours et ses inventions.

La naissance du projet

Lui était graphiste, elle couturière à son compte. En 2013, ils plaquent tout et décident de faire un tour d'Europe à vélo couché avec leurs 2 enfants. Lors de cette aventure, ils ont l'occasion de visiter des fermes, (en Bulgarie notamment), d'y pratiquer le woofing (être logés et nourris en échange d'aide aux travaux agricoles). Le maraichage devient alors une évidence et l'autonomie une ambition. 

Dès leur retour, Manu entame une formation en maraîchage bio à Coutances et se met en quête d'une exploitation dans la Manche.

La ferme St-Ursin est née en 2016.

Photo
Photo, © Xavier Lachenaud

On est partis en agriculture bio d’office. C’est le choix qui nous paraissait le plus adéquat avec notre façon de vivre et de penser.

La Manche, une évidence

S'installer en Bulgarie ? Changer de région ? Rester dans la Manche ? Parmi ces 3 possibilités, la Manche s'est vite imposée à Hélène et Manu.

  • Pour le maraîchage : les terres sont riches et la pluie suffisamment abondante pour les cultures. Le climat dans la Manche est bien adapté au maraîchage.
  • Pour les paysages : du nord au sud, les paysages sont variés. Bocage, havres, grandes plages, falaises décharnées, marais, tout y est !
  • Pour l'ambiance : ici, les gens sont sympas. Les amis et les rencontres ne manquent pas.

S'installer dans la Manche

 

  • Photo
    Photo, © Xavier Lachenaud
  • Photo
    Photo, © Xavier Lachenaud

Dans la Manche ce qui est sympa, c’est que l’on a un gros maillage de petits producteurs bio et on s’entend super bien. On est là pour s’entraider, se dépanner. C'est important.

Le maraîchage bio : un retour à l’essentiel 

À la ferme St-Ursin, légumes de saison côtoient légumes anciens et plantes aromatiques. Sur l'exploitation, les végétaux sont plantés en plein champ mais aussi sous abri. Manu utilise 3 serres mobiles sur roulettes qu'il déplace au fur et à mesure. Ces abris ingénieux permettent de préserver le sol, couvrir plus de surfaces sur l'année, et favorisent la pousse précoce de différentes cultures en fonction de la saison.

Le retour à l'essentiel souhaité par le couple passe aussi par le choix des plants. En les faisant par eux-mêmes, ils sont plus autonomes et produisent des variétés adaptées au climat manchois. 

Photo
Photo, © Xavier Lachenaud
Photo
Photo, © Xavier Lachenaud
Photo
Photo, © Xavier Lachenaud

Libre de cultiver

Ce qui plaît par dessus tout à Manu c'est de faire des essais, des tests. Coriandre vietnamienne, scorsonère, gingembre, curcuma, persil tubéreux... Entre légumes anciens et nouvelles cultures, l'étal d'Hélène sur le marché de Sartilly vous séduira par son originalité.
Manu a également des projets plein la tête : camping à la ferme, accueil pédagogique des enfants, soirées concerts...

Des machines innovantes et respectueuses

de l'environnement

Les grosses machines agricoles ne sont pas adaptées aux 7000 m² de surface de la ferme St-Ursin. Avec des collectifs comme l'Atelier paysan et Farming soul, Manu a donc conçu des outils mieux adaptés à ses petites surfaces de culture et qui facilitent son travail. Il est ainsi autonome sur la construction mais aussi la réparation de ses machines.

En 2023, et pour la seconde fois, la chambre d'agriculture de Normandie a décerné le prix spécial du jury à Emmanuel pour son chariot multifonctions. Des récompenses qui confortent l'inventeur agriculteur dans cette recherche d'ergonomie et de facilitation du travail tout en respectant l'environnement.

Photo
Photo, © Xavier Lachenaud

Parmi les engins que l'on retrouve chez Manu, il y a :

  • Ginette la binette : un porte-outils à pédales avec une assistance électrique de vélo et un panneau solaire. Sur la base de l’Aggrozouk développé par Farming Soul. 
  • Alphonse qui permet de travailler allongé
  • une laveuse de légumes à pédales
  • Le Sherpa : un chariot électrique multifonctions 

Bientôt Manu débutera les livraisons à bord d'un vélo cargo avec remorque, combinant ainsi le travail et le plaisir de pratiquer le vélo.
Toutes ces machines hybrides et/ou à propulsion humaine ont pour objectif de dépendre le moins possible des énergies fossiles.

Photo
Photo, © Xavier Lachenaud
Photo
Photo, © Xavier Lachenaud

Où trouver les légumes ?

Vous souhaitez rencontrer Hélène et Manu et par la même occasion acheter leurs légumes ? Voici où les trouver :

  • au marché de Sartilly (entre Granville et Avranches) le vendredi de 8h00 à 12h00
  • à la ferme St-Ursin (6 rue de l'if millénaire à St-Ursin) le vendredi de 16h30 à 18h30
  • en commandant en ligne sur leur site

 

Photo
Photo, © Emmanuel Mury Ferme St-Ursin
La ferme St-Ursin en image Lire la transcription de la vidéo

Cela peut vous intéresser